BFMTV

Jégo : « Le FN recule grâce au volontarisme de Sarkozy »

BFMTV

Le porte-parole de l’UMP, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur RMC, explique la stratégie d’alliance de la droite avant le second tour.

Jean-Jacques Bourdin : Tout peut se jouer encore dans certaines villes, et notamment à Toulouse et Marseille qui sont deux villes importantes évidemment. Le PS n'a pas de stratégie d'alliance, c'est ce qu'à dit François Hollande ce matin, et vous à l'UMP, est ce que vous avez une stratégie d'alliance, avec le Modem, par exemple ?

Yves Jégo : On a une stratégie claire, qui a été déclinée par le Président de la République au gouvernement, que nous déclinons dans de nombreuses villes, c'est l'ouverture. C'est-à-dire que tous ceux qui trouvent que nos projets, nos programmes, nos têtes de liste, nos capacités à transformer la vie des gens vont dans le bon sens, peuvent venir travailler avec nous, sur un contrat clair. Donc ça vaut pour le Modem comme ça vaut pour la Gauche moderne, comme ça vaut pour les réformistes, comme ça vaut pour tous ceux qui veulent rejoindre nos idées.

Jean-Jacques Bourdin : Pour le Front National ?

Yves Jégo : Non, évidemment, pas le Front National. D'ailleurs, c'est une des caractéristiques de cette élection, il a encore régressé et on le doit sans doute à l'action volontariste de Nicolas Sarkozy. C'est une chose qu'on n'entend pas beaucoup mais c'est une chose qu'il faut aussi souligner.

La rédaction-Bourdin & Co