BFMTV

Jack Lang à propos de Ségolène Royal: "Peut-être avait-elle bu un peu trop de rhum"

Ségolène Royal, le 4 décembre 2016, à Cuba lors des funérailles de Fidel Castro.

Ségolène Royal, le 4 décembre 2016, à Cuba lors des funérailles de Fidel Castro. - BFMTV

Sur France Inter, l'ancien ministre de la Culture a ironisé sur les propos de Ségolène Royal sur le régime de Cuba avant d'expliquer qu'on ne pouvait pas "à ce point nier la réalité."

"Je n’ai pas envie de me livrer à une galéjade mais avait-elle bu un peu trop de rhum en arrivant à La Havane?" a ironisé Jack Lang, ce lundi matin sur France Inter, interrogé sur les propos polémiques de Ségolène Royal sur les droits de l'homme à Cuba. "Comment peut-on à ce point nier la réalité? (...) J’ai clairement dit que ce régime était un régime d’oppression, de répression. Combien de fois j’ai été appelé en tant que ministre à intervenir auprès d’eux pour libérer des prisonniers politiques et des artistes, et des poètes. On ne peut pas à ce point nier une réalité qui est toujours présente" a renchéri le président de l'institut du monde arabe.

Interrogé sur une éventuelle sanction à l'encontre de la ministre, Jack Lang a simplement répondu: "Je n'en appelle à rien du tout, je suis attristé".

Tout le week-end, nombreux ont été les politiques à réagir aux propos de Ségolène Royal en déplacement à Cuba pour représenter la France lors des funérailles de Fidel Castro. La ministre de l'Ecologie avait salué Fidel Castro comme "un monument de l'Histoire", rejetant les accusations de violations des droits de l'homme à son encontre.

Face à la polémique et aux réactions indignées de personnalités politiques, jusqu'au sein même du gouvernement, la numéro trois du gouvernement avait finalement dénoncé une polémique "déplacée". "Je suis une voix de paix, de réconciliation, de construction du présent et du futur. Je ne remugle pas le passé, ça c'est le rôle des historiens" avait-elle précisé.

Julien Mielcarek