BFMTV

Isabelle et Patrick Balkany renoncent à se représenter aux élections municipales de 2020

Selon nos informations, les époux Balkany ont annoncé la nouvelle à des adjoints à la mairie de Levallois. Isabelle Balkany doit l'annoncer à tous lors d'une réunion exceptionnelle prévue ce mercredi soir dans leur fief.

Isabelle et Patrick Balkany renoncent à se représenter aux municipales 2020, a appris BFMTV de sources concordantes ce mercredi, confirmant une information de Marianne.

Selon nos informations, les époux Balkany ont annoncé la nouvelle à des adjoints à la mairie. Isabelle Balkany l'a ensuite annoncé à tous les adjoints à 18h30 lors d’une réunion exceptionnelle prévue à Levallois.

Selon nos informations, Isabelle Balkany a convoqué l'ensemble de ses adjoints ce mercredi pour débattre et choisir leur tête de liste pour les élections municipales.

Elle propose comme têtes de liste Agnès Pottier-Dumas, jeune conseillère municipale de 31 ans, membre du parti Les Républicains, et ancienne directrice du cabinet de Patrick Balkany et Xavier-David Weiss, l'un des adjoints du maire, a t-elle par ailleurs annoncé dans un communiqué. Elle a par ailleurs précisé qu'elle poursuivra sa mission de maire par interim jusqu'à la fin de son mandat.

L'éligibilité des époux en cause

Ce mercredi, l'accusation a requis de la prison ferme et dix ans d'inéligibilité à l'encontre de Patrick et d'Isabelle Balkany lors de leur procès en appel pour fraude fiscale. Contre Patrick Balkany, 71 ans, incarcéré depuis trois mois et hospitalisé depuis jeudi dernier, les représentants du ministère public ont demandé quatre ans de prison avec incarcération immédiate. Contre son épouse et première adjointe Isabelle Balkany, 72 ans, qui a reconnu une "faute" commise "en toute bonne foi", quatre ans de prison dont deux avec sursis, une peine aménageable, ont été requis.

Or, la liste pour les élections municipales doit être rendue fin février, soit dix jours avant le jugement. D'après le code électoral, si une personne présente sur la liste devient inéligible, alors l'ensemble de la liste devient inéligible. Il est en effet impossible de n'y changer qu'un nom.

"Devant la cour, nous avons tous essayé d'aller vers un apaisement des débats", a expliqué sur notre antenne maître Pierre-Olivier Sur, avocat du couple Balkany. "C'est dans le cadre de cet apaisement que les époux ont considéré qu'il fallait annoncer qu'ils ne se représenteraient pas aux élections."

Isabelle Balkany déplore une manoeuvre des magistrats

"La cour d'appel a annoncé qu'elle donnerait son délibéré le 4 mars. Les dépôts de candidature cessent le 28 février", a rappelé Isabelle Balkany sur notre antenne. "Vous ne me ferez pas croire que cela est un hasard. Les magistrats sont suffisamment avertis de la législation pour le savoir."

La maire par interim dénonce une "volonté", de la part des magistrats, d'empêcher le couple de se présenter aux élections municipales. "Je pense que cela est grave car nous sommes dans une démocratie. Je pensais que le suffrage universel était au-dessus de tout."

"Nous avions promis de présenter une liste de la majorité municipale aux élections. La tête de liste a maintenant été choisie. Nous avons consacré notre vie à cette ville! Nous n'allons pas la laisser à des incompétents."

Alexandra Gonzalez et Sarah-Lou Cohen avec Cyrielle Cabot