BFMTV

Insécurité à Nice: Estrosi plaide pour "renforcer les pouvoirs de police du maire"

Christian Estrosi

Christian Estrosi - VALERY HACHE / AFP

Le maire de la cité azuréenne a défendu ce samedi matin une décentralisation de la gestion de la sécurité.

En amont de l'arrivée de Jean Castex à Nice ce samedi matin, accompagné de Gérald Darmanin et d'Éric Dupond-Moretti pour une visite aux accents sécuritaires, le maire de la ville, Christian Estrosi, a plaidé pour une décentralisation de la gestion des problématiques sécuritaires.

"Je pense que la doctrine nationale depuis Paris pour enrayer en province des problèmes (d'insécurité, NDLR) où on semble ignorer que c'est sur le terrain et avec la connaissance du terrain qu'on gère au mieux ces problèmes, il faut y mettre un terme, et que pour ça, il faut renforcer les pouvoirs de police du maire", a exhorté Christian Estrosi sur Europe 1.

"Annonces concrètes"

Lundi, une fusillade s'est déroulée à Nice en pleine journée, devant un supermarché du quartier sensible des Moulins, notamment connu pour être un lieu de trafic de drogue.

Pour lutter contre la délinquance, Christian Estrosi plaide pour la mise en oeuvre de plusieurs mesures, telles que des amendes forfaitaires ou encore "l'accès total et direct" des polices municipales "aux informations des fichiers des personnes recherchées, ce dont ils ne disposent pas, sur les systèmes d'immatriculation des véhicules, sur le système national des permis de conduire, sur les fichiers des objets et des véhicules signalés, les contrôles d'identité", a déroulé l'édile.

Le maire de Nice devait s'entretenir avec Jean Castex ce samedi aux alentours de 9h30. Le Premier ministre doit prononcer une allocution depuis la préfecture à midi. Jeudi, il a promis des "annonces concrètes" contre les violences.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV