BFMTV

Hollande: "Les journalistes me regretteront bientôt"

François Hollande

François Hollande - ERIC FEFERBERG / AFP

"La période des bavasseries, c'est fini!" prévient un conseiller de l'Élysée dans Le Canard enchaîné. Le nouveau président de la République est bien décidé à contrôler sa communication, dans la lignée de la doctrine "jupitérienne" de Jacques Pilhan et Gérard Colé sous François Mitterrand. Le désarroi provoqué chez les journalistes politiques par ce verrouillage a beaucoup amusé le prédécesseur d'Emmanuel Macron selon l'hebdomadaire satirique.

"Vous verrez, les journalistes me regretteront bientôt. On a dit que je parlais trop à la presse, que je faisais trop de "off". Mais, en me faisant ce procès, les journalistes ont scié la branche sur laquelle ils étaient assis. Ils vont très vite le constater: Macron ne leur parlera que très rarement et tentera de tout maîtriser", a commenté François Hollande en privé.

Cette reprise en main du "maître des horloges" Emmanuel Macron détonne en effet avec les pratiques du jeune retraité, dont les confidences dans l'ouvrage Un Président ne devrait pas dire ça ont été décisives pour ne pas se représenter. 

L.N.