BFMTV

Hamon réclame les noms de ses donateurs: "C'est de la démagogie", répond Macron

BFMTV

Ce vendredi matin, Emmanuel Macron a répondu à Benoît Hamon, qui l'a invité à publier les noms de ses donateurs. "Il faut respecter la loi", a martelé le candidat à la présidentielle, qui s'y refuse.

"C'est de la démagogie." Invité d'Europe 1 ce vendredi matin, Emmanuel Macron a répondu à Benoît Hamon. Jeudi, le candidat à la primaire de la gauche a demandé à l'ancien ministre de l'Economie, qui fait cavalier seul pour la présidentielle de 2017, de publier les noms de ses donateurs privés. Refus catégorique de l'ancien conseiller de François Hollande, qui invoque simplement la loi. 

"Un ancien ministre devrait savoir qu’il faut respecter la loi, c’est de la démagogie, je suis en effet hors système car j’ai créé un mouvement et ce mouvement n’a aucune subvention publique donc chez moi on ne vit pas du contribuable", a insisté Emmanuel Macron.

Plus de 10.000 donateurs

"Je n’ai pas d’élu qui donne une part de ses indemnités et je n’ai pas de de subventions publiques, là où les grands partis ont entre 18, 20, 22 millions d’euros chaque année du contribuable", a-t-il ajouté. 

"La loi, parce qu’elle protège l’intimité, m’empêche de vous donner les noms", a-t-il martelé, avant de donner cependant quelques détails sur le montant de ces dons.

"Il y a plus de 10.000 donateurs. Une très grande majorité ce sont des petits dons, autour de 40-50 euros, parfois moins. 5% des dons dépassent 1.000 euros", a expliqué le candidat. 

dossier :

Benoît Hamon

Charlie Vandekerkhove