BFMTV

Hamon et Filippetti n'ont pas voté le Budget

Aurélie Filippetti et Benoît Hamon à l'Assemblée nationale

Aurélie Filippetti et Benoît Hamon à l'Assemblée nationale - Martin Bureau - AFP

Les deux anciens ministres de Manuel Valls se sont abstenus de voter le volet recette du budget 2015, mardi. Un vote qui les rapproche un peu plus des "frondeurs" du PS...

39 députés socialistes se sont abstenus mardi de voter le volet recette du budget 2015, défendu par le gouvernement à l'Assemblée. Parmi eux, deux noms font sensation, ce sont ceux des deux anciens ministres de Manuel Valls, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti, débarqués fin août après l'ouragan Arnaud Montebourg.

Et leur vote ce mardi, dans la ligne de celui des frondeurs du PS, est loin d'être passé inaperçu: "Constater que des anciens ministres s'abstiennent sur un projet de loi de finances... Tristesse...", a réagi sur twitter le président socialiste de la commission des Lois, le pro-Valls Jean-Jacques Urvoas. 

Dans la liste des "39" on retrouve aussi une autre ministre, démissionné sous Jean-Marc Ayrault, Delphine Batho.

Hamon et Filippetti avaient prévenu

Interrogé début octobre sur son départ du gouvernement, Benoît Hamon, resté seulement 147 jours à l'Education nationale, disait ceci: "Mon départ du gouvernement ne signifie pas que je sois entré dans l'opposition. Je suis socialiste, au coeur de la majorité".

Il ne s'était néanmoins pas privé de taper sur la politique gouvernement lors d'un meeting à Vieux-Boucau dans les Landes où il avait décerné un "brevet de gauche" à Manuel Valls.

Quant à Aurélie Filippetti, qui avait participé mardi matin à la réunion des "frondeurs" à l'Assemblée nationale, elle avait regretté que le discours du Bourget du candidat François Hollande "semble avoir été oublié".

L'ancienne ministre de la Culture qui siège désormais à l'Assemblée nationale au sein de la commission des finances avait prévenu aussi qu'elle "soutiendrait certains amendements" du budget 2015 allant dans le sens d'un rééquilibrage des "cadeaux" entre les entreprises et les ménages.

S.A.