BFMTV

Valls ironise au Sénat sur l'utilisation de l'article 49.3

Manuel Valls au Sénat le 12 mai 2016.

Manuel Valls au Sénat le 12 mai 2016. - Images Sénat

"Qu'il est loin le temps où François Hollande déclarait 'le 49.3 est une brutalité!'", c'est par cette phrase que d'Eliane Assassi, du groupe communiste, républicain et citoyen de Seine-Saint-Denis s'est adressé à Manuel Valls au Sénat, ce jeudi. Le Premier ministre n'a pas manqué de répliquer sur un ton tout aussi incisif après l'échec du dépôt d'une motion de censure de gauche en réponse à l'usage du 49.3 pour faire passer en force le projet de loi travail.

"Cette article 49 alinéa 3 existe, et, doit être utilisé près de 90 fois depuis 1958, 28 fois par Michel Rocard, respectueux du Parlement, j'étais à l'époque son attaché parlementaire", a rétorqué le locataire de Matignon. "Vos amis communistes vont voter une motion de censure présentée par la droite avec un programme que vous-même vous combattez. C'est leur droit, mais même si la motion de censure déposée par les gauches n'a pas pu aboutir, de toute façon, elle n'avait pour chance de passer que si elle recevait, en revanche cette fois-ci, les voix de la droite", a-t-il ajouté.

E. M.