BFMTV

Valls à Florange: le PS Edouard Martin refoulé

Edouard Martin avait prévu d'accueillir Manuel Valls à Florange ce lundi 10 février. Mais son service d'ordre en a décidé autrement.

Edouard Martin avait prévu d'accueillir Manuel Valls à Florange ce lundi 10 février. Mais son service d'ordre en a décidé autrement. - -

Edouard Martin, l'ex-syndicaliste CFDT à ArcelorMittal à Florange, tête de liste du PS aux européennes, devait accueillir le ministre de l'Intérieur. Mais c'était sans compter le service d'ordre, qui, à son arrivée, n'a pas voulu le laisser approcher Manuel Valls...

C'est ce qui s'appelle un accueil raté. Manuel Valls est arrivé à Florange lundi matin, pour un déplacement officiel. Une visite attendue par Edouard Martin, ancien syndicaliste CFDT à l'usine ArcelorMittal et tête de liste du PS dans le Grand Est pour les européennes, qui comptait bien accueillir comme il se doit le ministre.

Mais le service d'ordre un peu trop zélé de Manuel Valls en a décidé autrement. Et Edouard Martin n'a donc pas pu approcher le ministre.

Edouard Martin: "les élus lorrains m'ont demandé de venir"

"Vous ne communiquez pas entre vous", lance-t-il à un responsable de la sécurité, "moi on m'a dit de venir. Les élus lorrains m'ont demandé de venir pour accueillir le ministre. Je suis là depuis 8 heures du matin, moi!".

Face à la barrière humaine qui l'empêche d'accéder au ministre, Edouard Martin, visiblement un peu vexé, lance: "c'est pas grave, je vais pas lui courir après non plus". Et s'en sort par une petite blague: "c'est sans doute les chasubles oranges" [des syndicalistes CFDT] qui auront effrayé le service d'ordre.

Edouard Martin a pu, par la suite, rejoindre le ministre.

A.K.