BFMTV

Un proche de la chancelière Angela Merkel réprimande Hollande et Cameron

BFMTV

Un proche de la chancelière allemande Angela Merkel a réprimandé Paris et Londres, appelant les Français à faire davantage de réformes et les Britanniques à être plus enclins au compromis sur l'Europe, dans un entretien paru vendredi.

"Ce serait bien si les socialistes engageaient maintenant vraiment des réformes structurelles. Cela ferait du bien au pays et à l'Europe", a déclaré, à propos de la France, Volker Kauder, président du groupe parlementaire des conservateurs de Mme Merkel à l'édition en ligne de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

"L'Europe ne va pas avancer sans un axe franco-allemand qui fonctionne (...) Nous pouvons seulement souhaiter que le président François Hollande se rapproche de la chancelière", a-t-il dit, reprochant au dirigeant socialiste d'être trop fixé sur la mutualisation des dettes. "Cela ne résoud pas les problèmes en Europe", a-t-il estimé.

Et de manifester la même impatience vis-à-vis du Premier ministre britannique David Cameron dans le débat européen. "La Grande-Bretagne ne peut pas exiger en permanence d'avoir un rôle particulier, (...) elle doit aussi montrer qu'elle est prête au compromis. La chancelière a justement plaidé en ce sens à Londres" mercredi soir, a dit M. Kauder.