BFMTV

Stéphane Le Foll: "Il faut diversifier son alimentation"

Stéphane Le Foll sur BFMTV le 26 octobre 2015.

Stéphane Le Foll sur BFMTV le 26 octobre 2015. - BFMTV

Une évaluation publiée par l'OMS sur les risques de cancers liés à la consommation de viande rouge et de charcuterie a fait couler beaucoup d'encre ce lundi. Le ministre de l'Agriculture a réagi en fin de journée sur BFMTV en tentant de rassurer.

"Il n'y a pas de panique à avoir", assure Stéphane Le Foll. Le ministre de l'Agriculture s'est voulu rassurant lundi soir sur BFMTV après la publication d'une évaluation de l'OMS qui accuse la charcuterie et la viande rouge de favoriser le cancer. Il assure que le plus important est de "diversifier son alimentation".

Tout d'abord, cette étude confirme des éléments scientifiques qui existaient déjà. "On sait que toute surconsommation, en particulier, de viande rouge peut avoir des conséquences en termes de santé. Il faut rester vigilant sur l'équilibre", explique-t-il.

"Toute consommation uniforme n'est pas bonne"

Le ministre rappelle ensuite que de nombreux facteurs rentrent en ligne de compte: des facteurs d'hygiène de vie, d'activité sportive… Plus spécifiquement, "toute consommation uniforme d'un ou deux produits n'est pas bonne pour la santé", explique Stéphane Le Foll.

Il insiste d'ailleurs sur le fait qu'il ne faut pas oublier que l'OMS dit en même temps que "la consommation de viande rouge est aussi un élément de bonne nutrition". Avant de conclure: "il faut simplement trouver l'équilibre entre une consommation raisonnable mais nécessaire de viande et éviter les excès qui peuvent conduire, on le savait, c'est confirmé, à des risques, en particulier, de certains cancers."

E. M.