BFMTV

Sans "contrôle systématique, c'est un abonnement Netflix familial": Véran ironise sur le pass sanitaire

Le ministre des Solidarités et de la Santé a défendu ce jeudi devant la commission des Lois du Sénat l'importance des contrôles du respect du pass sanitaire.

Alors que le projet de loi sur le pass sanitaire est actuellement débattu à l'Assemblée nationale, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a défendu ce jeudi matin la nécessité de mettre en œuvre "un contrôle systématique" de son usage dans les lieux qui l'exigeront, à l'instar des musées et cinémas dès à présent, et prochainement les cafés et restaurants.

"Si on demande aux gens d'être eux-mêmes responsables et qu'il n'y a pas de contrôles... (...) Un pass où il n'y a pas un contrôle systématique, c'est un abonnement Netflix familial", a estimé Olivier Véran devant les sénateurs de la commission des Lois.

"Il faut qu'il y ait du contrôle"

"C'est indispensable d'avoir du contrôle, c'est comme les codes Canal, tout le monde va se les passer, donc il faut qu'il y ait du contrôle", a poursuivi le ministre en filant la métaphore télévisuelle.

"La logique du pass sanitaire, c'est rester dans la responsabilité collective mais l'encadrer et la contrôler", a-t-il estimé.

Les responsables d'établissements culturels - comme les cafés et restaurants à partir de début août - devront bien contrôler le pass sanitaire à l'entrée, mais ils ne seront pas chargés de la "vérification de l'identité" des personnes qui le présentent, qu reste du ressort des forces de l'ordre, avait précisé mercredi le Premier ministre Jean Castex mercredi sur TF1, à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV