BFMTV

Rémunérations des dirigeants: Valls rappelle qu'"il n'y a qu'une seule ligne au gouvernement"

BFMTV

Manuel Valls a tenté vendredi à Privas de refermer la polémique née des dissonances avec son ministre de l'Economie sur les rémunérations des dirigeants des grands groupes, assurant qu'il n'y avait qu'"une seule ligne" au gouvernement sur le sujet et demandant une traduction législative prompte.

Il n'y a "qu'une seule ligne dans le gouvernement, valoriser le travail, le mérite, mais aussi combattre des rémunérations indécentes. Nous partageons évidemment cette ligne avec Emmanuel Macron", a souligné le Premier ministre à l'occasion d'un conseil interministériel sur les ruralités.

Le ministre de l'Economie était assis à proximité du Premier ministre, en compagnie des cinq autres ministres et trois secrétaires d'Etat venus assister à ce conseil interministériel.

Face à la polémique autour de l'augmentation de la rémunération du patron de Renault Carlos Ghosn et devant la volonté de la majorité, Manuel Valls a confirmé son intention de légiférer, une porte ouverte quelques jours plus tôt par François Hollande lui-même, mais que le ministre de l'Économie a critiquée. "Pas la bonne méthode", avait lâché Emmanuel Macron.

V.R. avec AFP