BFMTV

"Remontada" dans l'affaire Lambert: Philippe se dit "choqué" par une "espèce de joie malsaine"

Édouard Philippe

Édouard Philippe - Thomas Samson - AFP

Le conseil des parents de Vincent Lambert avait évoqué une "remontada" après la décision de la Cour d’appel ordonnant la reprise des traitements de Vincent Lambert.

Le Premier ministre a réagi ce jeudi matin aux propos tenus par l'avocat des parents de Vincent Lambert à l'annonce de la poursuite des traitements de cet homme en "état végétatif chronique irréversible".

Le conseil avait décrit cette nouvelle comme comme une "remontada"; Edouard Philippe s'est dit sur CNews "assez choqué" par une "espèce de joie malsaine".

"Dans cette affaire d'une complexité et d'une difficulté humaine redoutables, j'ai été assez frappé et assez choqué par l'espèce de joie bizarre et à mon avis malsaine", a-t-il déclaré, en déplorant qu'on puisse "parler de remontada dans ce cas". 
Avec AFP