BFMTV

Racisme: Sibeth Ndiaye propose de rouvrir le débat sur les statistiques ethniques

Sibeth Ndiaye lors d'une conférence de presse à Paris, le 10 juin 2020

Sibeth Ndiaye lors d'une conférence de presse à Paris, le 10 juin 2020 - LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

La porte-parole du gouvernement estime que ces statistiques permettraient de "ne pas laisser prospérer les fantasmes".

Pour Sibeth Ndiaye, "il est urgent de reposer la question de la représentativité des personnes de couleur dans la vie publique, politique, économique et culturelle de notre pays". Alors que les manifestations se succèdent depuis la mort de George Floyd, ce quadragénaire noir asphyxié par un policier blanc, la porte-parole du gouvernement développe ses pistes de réflexion pour lutter contre le racisme, dans une longue tribune publiée ce samedi dans les colonnes du Monde.

Regrettant "l’effacement de l’universalisme républicain", Sibeth Ndiaye estime qu'il ne faut pas "hésiter à nommer les choses, à dire qu’une couleur de peau n’est pas neutre, qu’un nom ou un prénom stigmatise". Elle invite notamment à "revenir avec force aux outils de lutte contre les discriminations raciales", sans toutefois "les confondre avec les moyens de lutter contre la discrimination sociale".

"Regarder la réalité telle qu'elle est"

"Pourquoi ne pas poser de manière apaisée et constructive le débat autour des statistiques ethniques", s'interroge-t-elle. Pour Sibeth Ndiaye, ce débat jamais tranché en France pourrait permettre de "mesurer et regarder la réalité telle qu'elle est". 

"Il y a là quelque chose dont nous devons nous ressaisir urgemment, parce que nous ne devons pas renoncer à notre projet universaliste et républicain, sous peine de donner raison à ceux qui en détournent le sens et en exploitent sans vergogne les faiblesses", estime Sibeth Ndiaye.
Mélanie Rostagnat