BFMTV

Quand l'attachée de com' de Moscovici dézingue Pulvar

La conseillère en communication de Pierre Moscovici Safia Otokore.

La conseillère en communication de Pierre Moscovici Safia Otokore. - -

Safia Otokore a jugé "pathétique" un édito d'Audrey Pulvar, dans lequel la journaliste critique la façon dont le gouvernement a plié devant le mouvement des "pigeons".

"Pathétique", c'est le qualificatif utilisé par la conseillère en communication du ministre des Finances Pierre Moscovici, Safia Otokore, pour décrire un éditorial publié mardi par Audrey Pulvar dans les Inrocks. "Article pathétique en effet", répond Safia Otokore sur Twitter à un utilisateur du réseau social qui, lui-même, déclare avoir "rarement lu un article aussi stupide et caricatural" que celui écrit par la rédactrice en chef du magazine culturel.

Intitulé "#pigeonvole", l'édito de la journaliste, accessoirement compagne du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, critique la façon dont le gouvernement a reculé devant le mouvement des pigeons, #geonpi sur Twitter, ces entrepreneurs réunis en collectif pour dénoncer la taxation des plus-values de cession des parts d'entreprise, prévue initialement dans le budget 2013, mais que le gouvernement a promis d'ajuster devant l'ampleur de la contestation sur les réseaux sociaux.

Ambiance

"On est un peu naïf, on ne verra aucune coïncidence entre cette love parade devant les entreprises les plus prospères et les gaz lacrymogènes jetés à la tête des salariés de Ford, Doux, Peugeot ou Arcelor, mobilisés pour défendre leur emploi", écrit notamment Audrey Pulvar, face au "'reculement' en moins de trois jours" du gouvernement, avant de critiquer les récentes déclarations de Fleur Pellerin, que la journaliste compare à la patronne du Medef Laurence Parisot.

"Il est normal que des gens puissent s’enrichir beaucoup s’ils ont pris le risque de créer une entreprise. En France, il y a toujours eu un problème avec l’argent […] il y a sans doute un petit problème avec la réussite", a eu le malheur de déclarer la ministre à l'Économie numérique pour justifier la décision du gouvernement. Réponse d'Audrey Pulvar : "Chère Fleur Pellerin, on se permet de (re)signaler que la réussite ne se mesure pas qu’à un compte en banque replet. Serge Haroche, prix Nobel de physique, est-il un raté ?"

Ambiance, à Bercy.