BFMTV

Militaires morts au Mali: comment va se dérouler la cérémonie d'hommage aux Invalides

La cérémonie sera ouverte au public et un écran géant sera notamment installé sur l'esplanade des Invalides. Plus de 2500 personnes sont attendues pour rendre hommage aux 13 soldats morts dans la collision de deux hélicoptères, lundi soir.

La cérémonie d’hommage aux 13 soldats morts lundi au Mali dans un accident d’hélicoptère est organisée ce lundi, une semaine après le drame. Le bilan humain, le plus lourd depuis l’attentat du Drakkar à Beyrouth en 1983, a poussé l’Elysée à organiser une cérémonie d’hommage particulière.

Une cérémonie ouverte au public

Les corps des 13 soldats quitteront l’hôpital militaire de Percy (Hauts-de-Seine) en fin de matinée et traverseront le pont Alexandre III juste devant les Invalides à 11h30. Les Parisiens sont invités à se rassembler sur le trajet pour rendre hommage aux victimes. La cérémonie débutera à l’hôtel des Invalides à 15 heures et doit durer deux heures, a appris BFMTV.

Exceptionnellement, cette cérémonie sera accessible au public. Les portes des Invalides seront ouvertes à partir de 13h30 et tout le monde pourra assister à l'hommage et rentrer dans la cour d’honneur du monument. À 14h30, les membres du gouvernement arriveront suivi des anciens Présidents de la République, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

L’Elysée attend plus de 2500 personnes entre les invités, les militaires et des élèves de classes des villes de résidence des soldats. Deux-cents élèves issus des communes frappées par la perte des soldats ont été conviés, ainsi que des porte-drapeaux issus de ces communes. Un écran géant doit également être installé sur l’esplanade des Invalides.

Le président malien sera présent

Emmanuel Macron se rendra aux Invalides avec son épouse Brigitte à 15 heures. À son arrivée, le président de la République saluera Ibrahim Boubacar Keita, le président du Mali, François Bayrou, maire du Pau, Roger Didier, maire de Gap, Jean-Luc Corbet, maire des Varces et Henri Bonnefoy, maire de Saint-Christol d'Albion. 

Après les traditionnels honneurs aux drapeaux et la revue des troupes, les treize cercueils entreront dans la cour, avant que le président de la République n’entame son discours. 

Selon nos informations, cette prise de parole devrait durer environ 30 minutes et ne devrait pas évoquer les questions stratégiques de l’opération Barkhane, mais se concentrer sur ce qu’est une opération extérieure et ce que représente "mourir pour la France lorsque l’on est un soldat", avec la notion d’héroïsme en fil rouge. Emmanuel Macron remettra ensuite la Légion d'honneur à titre posthume aux treize soldats.

L'éloge funèbre du Président de la République sera suivi de la remise des Légions d'Honneur à titre posthume aux treize militaires morts pour la France. Une minute de silence sera respectée, puis la Marseillaise raisonnera dans la cour des Invalides pour terminer la cérémonie.

Agathe Lambret, avec Guillaume Dussourt