BFMTV

Michel Sapin: "Certains à l'UMP valident les idées du FN"

Michel Sapin était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin.

Michel Sapin était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin. - -

Invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin, le ministre du Travail est revenu sur la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot qui a vu un second tour UMP- FN assez serré.

"Certains à l'UMP, comme Jean-François Copé, disent combattre les idées du FN en utilisant les mêmes mots, les mêmes thèmes. Mais ils valident en partie les idées du FN. C'est une erreur grave!" a estimé Michel Sapin. Invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin, le ministre du Travail réagissait aux résultats de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot qui a vu le PS éliminé au premier tour. Au second tour, remporté par l'UMP Jean-Louis Costes, UMP et FN ont été séparés seulement de 2500 voix (53,76% contre 46,24% des suffrages).

"Quand la gauche est au pouvoir, la droite change de langage. Une partie de la droite se rapproche de plus en plus du FN, elle se radicalise et donne une forme républicaine à des propositions qui ne le sont pas", a expliqué Michel Sapin, expliquant ainsi la montée du Front national.

Le ministre du Travail a également tenté de justifier l'abstention (47%) et les votes blancs et nuls (14,25% des voix). "Cette élection avait lieu parce que le député sortant (Jérôme Cahuzac, ndlr) a gravement failli. C'est un tel choc pour ceux qui ont cru en lui, ceux qui l'ont porté si haut, un tel coup de massue. Je comprends qu'ils aient choisi de rester à la maison", a-t-il indiqué, refusant de valider la thèse selon laquelle des électeurs du PS aient pu accorder leur voix au jeune candidat FN, Etienne Bousquet-Cassagne.

V.D.