BFMTV

Loi Travail: Valls va recevoir les organisations de jeunesse vendredi

Le Premier ministre, Manuel Valls.

Le Premier ministre, Manuel Valls. - Charly Triballeau - AFP

Les organisations de jeunesse seront reçues dès vendredi matin par Manuel Valls, au lendemain d'une première vague de manifestations.

Après la journée de mobilisation contre la loi Travail, Manuel Valls "va recevoir les organisations de jeunesse" dans les prochains jours, annonce Najat Vallaud-Belkacem sur France 2. "Le Premier ministre va recevoir les organisations de jeunesse, assez rapidement d'ailleurs, pour pouvoir continuer le dialogue avec elles", a assuré la ministre de l'Education. Une rencontre confirmée par Matignon, et qui doit avoir lieu dès vendredi matin.

L'Unef fait partie des conviés. "Nous dirons à Matignon ce que nous avons dit dans la rue: retrait et contre-propositions", écrit son leader William Martinet sur Twitter.

Faire des jeunes "des interlocuteurs"

L'invitation à Matignon intervient après les manifestations de la veille, qualifiées par Najat Vallaud-Belkacem de "mobilisation sérieuse qu'il faut écouter". La ministre devrait également rencontrer les responsables du MJS, le mouvement des jeunes socialistes, selon nos informations.

"Le gouvernement est complètement dans le dialogue (...), il va continuer à l'être", a-t-elle ajouté. "Il faut que chacun de ceux qui ont participé à cette mobilisation et qui ont un certain nombre d'inquiétudes à faire valoir, mais aussi des aspirations, je parle notamment de la jeunesse, puissent être entendus", a-t-elle insisté.

"On a eu une petite centaine d'établissements qui ont été bloqués, il y a eu plusieurs milliers voire dizaines de milliers de jeunes qui sont sortis dans les rues, je crois qu'il faut les entendre et faire d'eux des interlocuteurs", a encore déclaré Najat Vallaud-Belkacem, rappelant que le gouvernement avait "donné la priorité à la jeunesse dans ce quinquennat."

Au terme d'un premier mouvement, mené aux côtés de syndicats de salariés, l'Unef a appelé à une nouvelle mobilisation le 17 mars, puis le 31 mars prochain.

A. K. avec Apolline de Malherbe