BFMTV

Islam de France: Bernard Cazeneuve lance la réforme

Bernard Cazeneuve dévoile les pistes du gouvernement pour améliorer le dialogue avec l'islam de France.

Bernard Cazeneuve dévoile les pistes du gouvernement pour améliorer le dialogue avec l'islam de France. - BFMTV

Renforcer le dialogue avec l'islam de France et améliorer la formation des imams... Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a dévoilé mercredi à l'issue du Conseil des ministres, quelques pistes pour développer un islam compatible avec la République.

Ne pas laisser l'islam aux extrémistes et aux jihadistes. Le gouvernement a affiché mercredi sa volonté d'accompagner un islam modéré et "compatible" avec la République. Plusieurs pistes ont été présentées en ce sens par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, mercredi matin à l'issue du Conseil des ministres.

La formation des imams en questions

Première piste présentée: l'instauration, "deux fois par an autour du Premier ministre" d'une instance de dialogue réunissant le CFCM, des représentants régionaux du culte musulman et des imams. Au menu de ces rencontres seront débattues "les questions de la formation des imams" et de "l'abattage rituel".

Autre piste avancée par Bernard Cazeneuve: durcir les conditions pour devenir imam. "Nous avons souhaité développer les diplômes des imams: 6 diplômes universitaires sont déjà en vigueur. L'objectif est de porter ces diplômes à 12", a défendu le ministre de l'Intérieur. Par ailleurs, sur la délicate question des aumôniers musulmans, qui officient dans les hôpitaux, les prisons ou dans l'armée par exemple, Bernard Cazeneuve a affirmé qu'il ne seraient recrutés que s'ils avaient obtenus ces 12 diplômes.

Enfin, Bernard Cazeneuve a souligné la "volonté de développer des laboratoires de recherche dans les universités", ceci "pour augmenter significativement le niveau de connaissance et de recherche universitaire de l'islam."

Sandrine Cochard