BFMTV

François Rebsamen candidat à la mairie de Dijon

François Rebsamen est candidat à la mairie de Dijon le 10 août.

François Rebsamen est candidat à la mairie de Dijon le 10 août. - François Guillot - AFP

Le ministre du Travail se présente à nouveau à la mairie de Dijon, après l'avoir quittée en 2014 pour entrer au gouvernement. Le socialiste Alain Millot, qui avait pris sa succession, est mort lundi.

François Rebsamen va faire son retour à la mairie de Dijon. Après la mort d'Alain Millot lundi, longtemps premier adjoint de François Rebsamen puis élu maire lorsque ce dernier a été appelé au gouvernement en 2014, le ministre du Travail va revenir à ses fonctions locales, a annoncé le ministère, confirmant une information du Parisien.

Mais il ne quittera pas le gouvernement s'il est élu, assure-t-il. Une décision qui va à l'encontre de la charte de déontologie mise en place par François Hollande pour ses ministres: "ils doivent renoncer aux mandats exécutifs locaux qu'ils peuvent détenir", stipule l'article 4 de la charte, publiée sur le site de l'Elysée. "Tant que le président ne m'aura pas demandé de cesser mes fonctions, je les assumerai", ajoute François Rebsamen, qui "remettra sa démission entre les mains du président et du Premier ministre quand ses engagements ministériels seront terminés".

Pour Hollande et Valls: si Rebsamen est élu, il sera "remplacé"

La réponse de François Hollande ne s'est pas faite attendre: à l'Elysée, on annonce déjà que François Rebsamen "sera remplacé" s'il est "élu maire de Dijon". "Il y a des principes qui s'appliquent", a déclaré de son côté le Premier ministre Manuel Valls. "François Rebsamen le sait parfaitement: on ne peut pas être chef d'un exécutif (...) et en même temps membre du gouvernement. Ce sont ces principes comme le non-cumul des mandats d'une manière générale qui sont une exigence des citoyens", a-t-il ajouté.

Jeudi, le quotidien bourguignon Le Bien Public affirme que François Rebsamen a déjà annoncé sa volonté de revenir à ses colistiers. En attendant décembre c'est l'adjoint à l'urbanisme, Pierre Pribetich, qui pourrait assurer l'intérim à la communauté urbaine de Dijon, tandis que Nathalie Koenders serait à la mairie. L'élection aura lieu le 10 août.

A. K.