BFMTV

Fabius "dément" les "rumeurs de Libération"

Laurent Fabius

Laurent Fabius - -

En une, le quotidien titre: "Affaire Cahuzac, le cauchemar continue", et écrit que Laurent Fabius a démenti auprès de lui "détenir un compte en Suisse". Le quotidien n'apporte pas plus de précisions sur cette affaire.

Grosse colère de Laurent Fabius dimanche soir en découvrant la une du quotidien Libération. Le ministre des Affaires étrangères a "démenti formellement" la "rumeur" relayée par le quotidien dans son édition datée de lundi lui "attribuant un compte en Suisse", ajoutant qu'il engageait des poursuites judiciaires.

"Cette rumeur ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement" écrit ainsi Laurent Fabius dans un communiqué, en annonçant avoir mandaté son avocat "pour qu'il engage les procédures juridiques permettant de le démontrer et de faire cesser la diffusion de ces informations fausses et calomnieuses".

"Ce n'est qu'une rumeur sur Laurent Fabius"

En une, le quotidien titre: "Affaire Cahuzac, le cauchemar continue", et écrit que l'avocat de Laurent Fabius a démenti auprès de lui "détenir un compte en Suisse". S'en suit un long article qui ne donne pas plus de précisions ou de preuves sur l'existence d'un tel compte.

"Ce n'est qu'une rumeur sur Laurent Fabius", explique à BFMTV Sylvain Bourmeau, le directeur adjoint de la rédaction de Libération."Pour l'instant, Mediapart n'a rien publié. Mais il semble bien que Mediapart enquête à ce propos. Ce qui a conduit l'avocat de Laurent Fabius à joindre la rédaction de Libération à ce sujet", ajoute-t-il laconiquement.

"Libération perd la tête"

"Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart", fustige de son côté Edwy Plenel, co-fondateur de Mediapart sur Twitter.

Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart.
— Edwy Plenel (@edwyplenel) 7 avril 2013