BFMTV

Effectifs dans les ministères : les gagnants et les perdants

BFMTV
Le Premier ministre a adressé à chacun des membres du gouvernement "les lettres plafond" qui fixent le montant global maximum attribué à leur ministère. L’évolution des effectifs dans la fonction publique pour l’année 2013 est désormais connue.

Création de 38.000 postes dans l’Education

A peine partis en congés, les ministres ont reçu leur feuille de route. Les grandes lignes étaient déjà connues. Le nombre de postes reste stable au niveau global, mais une évolution pour chaque ministère selon le principe des vases communicants.

Après les derniers arbitrages, c’est l’enseignement, comme prévu, qui est le grand gagnant : 11.000 postes supplémentaires pour l’année prochaine, répartis entre l'Education nationale, l'enseignement agricole et la recherche universitaire. Au total, 38.000 postes seront créés au cours des trois prochaines années. Les autres missions prioritaires - police et justice - verront également leurs effectifs augmenter de 1.000 emplois chacun, tous les ans, durant trois ans.

La Défense et Bercy, ministères les plus touchés

Mais en contrepartie, d’autres ministères vont devoir se serrer la ceinture. A la Défense, ce seront 7.200 postes en moins rien que pour l’année 2013. 2500 emplois seront également supprimés à Bercy. Viennent ensuite l’Environnement, le Logement et l’Agriculture.

Les ministres doivent désormais procéder aux derniers ajustements, avant le projet de loi de finances qui sera présenté à la rentrée.