BFMTV

Dépassements d'honoraires: "une avancée significative" pour Touraine

La ministre de la Santé Marisol Touraine

La ministre de la Santé Marisol Touraine - -

La ministre de la Santé a salué mardi l'accord obtenu dans la douleur entre les médecins et l'Assurance maladie.

Après la crainte de l'impasse, le soulagement. Les syndicats de médecins et l'Assurance maladie ont finalement trouvé un accord, dans la douleur, sur les dépassements d'honoraires, après plusieurs heures de négociations serrées. Une "issue positive" saluée mardi soir par la ministre de la Santé Marisol Touraine, évoquant "un tournant majeur pour la prise en charge de la santé des Français".

"Grâce à cet accord, l'accès aux soins de tous les Français sera amélioré. Près de 5 millions de Français supplémentaires auront la garantie d'être soignés au tarif de la Sécurité sociale", a-t-elle affirmé dans un communiqué. La veille, le gouvernement avait menacé d'intervenir si les deux parties ne parvenaient pas à un accord.

Mise en place d'un contrat d'accès aux soins

Marisol Touraine a salué "l'engagement et la responsabilité dont a su faire preuve l'ensemble des parties prenantes", l'assurance maladie, les syndicats de médecins et l'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (Unocam).

Ce texte sera soumis à "l'approbation des instances respectives" de ces organisations, a encore rappelé MarisolTouraine.

Et de rappeler les grands points du texte d'accord: "la mise en place d'un contrat d'accès aux soins (qui) engage individuellement chaque médecin à diminuer ses dépassements, en contrepartie d'un meilleur remboursement de ses patients par la Sécurité sociale"; une valorisation de "la médecine de secteur 1 -c'est-à-dire celle qui ne pratique aucun dépassement-" et du "rôle du médecin traitant".

Selon la ministre, "la mise en oeuvre d'un encadrement ferme des dépassements d'honoraires traduit l'engagement résolu du gouvernement de Jean-Marc Ayrault pour l'accès de tous à des soins de qualité".