BFMTV

Canfin refuse d'embarquer dans un avion transportant un Malien expulsé

Pascal Canfin, ministre écologiste délégué au Développement

Pascal Canfin, ministre écologiste délégué au Développement - -

Le ministre délégué au Développement a dit avoir refusé "en conscience" d'embarquer dans un avion dans lequel se trouvait un Malien qui venait d'être expulsé.

Le ministre délégué au Développement Pascal Canfin a refusé vendredi de monter dans un avion partant pour le Mali où il aurait dû participer à une réunion sur le développement, en raison de la présence d'un Malien frappé d'expulsion, a révélé mardi le Canard Enchaîné. Une décision "prise en conscience", pour reprendre les mots de l'entourage du ministre.

Interrogé à ce sujet, Philippe Lalliot, le porte-parole du Quai d'Orsay, n'a pas souhaité commenté la décision du ministre écologiste. Confirmant simplement que Pascal Canfin n'avait pas pris place dans l'avion qui devait le conduire à Bamako.

Valls refuse de suspendre l'expulsion

Selon le Canard Enchaîné, au moment d'embarquer dans un avion d'une ligne régulière, le ministre écologiste a appris qu'un passager malien, encadré par deux policiers, faisait l'objet d'une mesure de reconduite à la frontière. Il a chargé un collaborateur de prendre contact avec le cabinet du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Ce dernier n'ayant pas accédé à la demande de son collègue du gouvernement de suspendre l'expulsion, Pascal Canfin a finalement décidé de ne pas embarquer, a rapporté le journal satirique.

Une source au ministère de l'Intérieur a confirmé l'histoire, telle que décrite dans l'article du journal, et notamment le fait que le Malien expulsé avait purgé une peine de prison.