BFMTV

Cahuzac : "le budget 2013 n'envisage pas" la hausse de la CSG

BFMTV
Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, a annoncé ce lundi qu'une hausse de la CSG "ne fait pas partie du programme de la loi de finances initiale". Pour autant, cela ne signifie pas que cette piste soit totalement écartée.

Hausse de la CSG, de la TVA ou plus simplement des cotisations, le gouvernement devra trouver des solutions pour financer la protection sociale. Le Haut conseil pour le financement de la protection sociale, institué en mars 2012, rendra ses arbitrages en septembre prochain. Son avis reste cependant consultatif et il reviendra au gouvernement de décider quelle option choisir.

Vers une loi de finances rectificative

Si la hausse de la CSG était finalement retenue par le gouvernement, celui-ci devrait déposer un projet de loi de finances rectificatives en ce sens. Le but serait alors de réduire le poids pesant sur les revenus du travail. "Je juge nécessaire une réforme du mode de financement de la protection sociale pour qu'il ne pèse pas seulement sur le travail", avait dit le président François Hollande en ouvrant la conférence sociale début juillet.

CSG, TVA sociale : un même objectif

Dernière mesure budgétaire emblématique du précédent président Nicolas Sarkozy, abrogée par la nouvelle majorité la création d'une TVA sociale (+1,6 point), visait la même finalité. Elle avait cependant été dénoncée comme une mesure amputant le pouvoir d'achat. Elle devait financer une baisse de 13,2 milliards d'euros de cotisations familiales patronales et s'appliquer au 1er octobre.