BFMTV

A Colombes, Valls annonce la création d'une nouvelle ZSP

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, ce jeudi à Colombes.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, ce jeudi à Colombes. - -

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu jeudi après-midi à Colombes, commune des Hauts-de-Seine théâtre de deux fusillades en deux jours. Il est allé à la rencontre des habitants et a parlé d'un "combat" à mener.

Comme l'avait espéré le maire Philippe Sarre, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu jeudi après-midi à Colombes. Cette ville des Hauts-de-Seine a connu deux fusillades en deux jours, liées au trafic de drogue. Au point que le maire a comparé sa commune à Marseille.

"Nous faisons face non pas à de la délinquance quotidienne, mais à des règlements de compte entre voyous. Il faut combattre les racines de cette délinquance, et ces racines, c'est le trafic de drogue", a admis le ministre.

Promesse de renforts policiers

"Tout ce qui peut être fait pour améliorer l'espace public doit l'être", a poursuivi Manuel Valls. Promettant l'arrivée de renforts policiers, il a tenté de calmer les habitants inquiets, et a indiqué que "des millions d'euros" étaient alloués pour la "rénovation urbaine" du quartier de Petit-Colombes, théâtre de nombreux incidents.

Manuel Valls est ensuite allé à la rencontre des habitants du quartier pour échanger avec eux et écouter les critiques. Puis il a retrouvé le préfet, le maire et les services de police pour faire le point sur la situation à l'Hôtel de ville.

Petit-Colombes placé en ZSP

Dans une nouvelle allocution, il a alors indiqué qu'il lui semblait "important" que le quartier de Petit-Colombes et ses 15.000 habitants en "zone de sécurité prioritaire". Il a en outre indiqué que le maire envisageait "l'extention de la vidéoprotection aux secteurs concernés par les règlements de comptes".

Il s'est enfin adressé aux habitants de la ville, en leur indiquant "que tout était mis en oeuvre pour qu'ils vivent dans les conditions de sécurité les plus favorables possibles: les policiers locaux sont sur le terrain et les enquêteurs travaillent à démanteler l'économie souterraine."

M. T. avec Julie Guillot