BFMTV

Gilets jaunes: Griveaux dénonce un "visage raciste, antisémite et putschiste" derrière les violences

Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale le 12 décembre 2018

Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale le 12 décembre 2018 - BERTRAND GUAY / AFP

Le porte-parole du gouvernement a publié un tweet ce samedi pour s'insurger contre les violences qui ont émaillé en marge des manifestations des gilets jaunes.

Derrière les violences qui ont marqué la nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes samedi, il y a "un seul visage, lâche, raciste, antisémite, putschiste", a dénoncé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux sur Twitter.

Benjamin Griveaux a notamment dénoncé le fait qu'"on lynche" des policiers, après la prise à partie de motards de la police par des manifestants sur les Champs Elysées. Et à des images sur des réseaux sociaux d'une vingtaine de "gilets jaunes" entonnant devant le Sacré Coeur "la quenelle de Dieudonné" sur le chant des Partisans, allusion au polémiste Dieudonné condamné plusieurs fois pour des propos racistes.

C. P. avec AFP