BFMTV

Philippot: "Il n'y a plus de plafond de verre" pour le FN

BFMTV

Le vice-président du FN Florian Philippot a estimé jeudi qu'il n'existait "plus de plafond de verre" arrêtant la progression de son parti, en réponse à Jean-Christophe Cambadélis (PS) qui prédit qu'aucun département ne sera conquis par le FN dimanche. 

Interrogé par RTL, Florian Philippot a toutefois admis que le second tour des élections départementales sera "très compliqué".

"La marche est haute. Nous avions (...) avant ces élections un élu sur 4.000 sortants. Donc c'était une élection très compliquée pour nous. Malgré cela nous avons fait notre meilleur score historique au premier tour, 25,5% des voix, avec 400.000 voix de plus qu'aux européennes" de mai 2014, a-t-il dit.

Mais à ses yeux, "il n'y a plus de plafond de verre" pour le FN qui peut "passer les 50% régulièrement". 
"Je veux bien recevoir des leçons de Jean-Christophe Cambadélis, mais quand je vois le score épouvantable du Parti socialiste et du gouvernement, et le désaveu personnel pour Manuel Valls, qui s'est impliqué personnellement dans cette campagne, je pense que le Parti socialiste devrait la jouer un peu plus modeste", a-t-il lancé.

S.V. avec AFP