BFMTV

Mélenchon, "Premier ministre du capitaine de pédalo"

Marine Le Pen lors de son discours du 1er-Mai.

Marine Le Pen lors de son discours du 1er-Mai. - -

Mélenchon Premier ministre? Marine Le Pen n'y croit pas une seconde. La présidente du FN ne voit en Jean-Luc Mélenchon qu'un exutoire, qui plus est, en trompe-l'œil.

Pour Marine Le Pen, qui s'exprimait lundi sur LCI, la possibilité que Jean-Luc Mélenchon soit nommé Premier ministre est peu probable. Selon elle, Jean-Luc Mélenchon, animé par une "ambition personnelle", n'est"là que pour canaliser la colère", ce qui n'en fait pas un opposant au pouvoir PS.

"Mélenchon, acteur de la pièce de théâtre" de la politique

"Monsieur Mélenchon est un acteur de la pièce de théâtre que joue la vie politique française depuis trente ans", a insisté l'eurodéputée sur LCI.

"Il embarque avec lui des gens" qui "peut-être, veulent sincèrement s'opposer à la politique" du gouvernement. "Mais lui ne veut pas s'opposer, il veut participer!", a insisté Marine Le Pen.

"Tous les matins, il se lève et en se rasant, il ne pense qu'à une seule chose: devenir Premier ministre du capitaine de pédalo", a ironisé la numéro un du FN, en reprenant une expression utilisée en août 2012 par le coprésident du Parti de Gauche contre François Hollande.


A LIRE AUSSI:

>> Marine Le Pen, de passage dans l’ancien fief de Cahuzac

>> Le Pen "moins sectaire" que Mélenchon

>> Anti-austérité: le retour "victorieux" de Mélenchon à la Bastille

David Namias avec AFP