BFMTV

Marine Le Pen au milieu du gratin politique pour les 70 ans de l'AFP

Marine Le Pen et Florian Philippot au marché de Noël des Champs Elysées, en décembre 2014.

Marine Le Pen et Florian Philippot au marché de Noël des Champs Elysées, en décembre 2014. - Kenzo Tribouillard - AFP

Marine Le Pen et Florian Philippot étaient présents lundi soir à la soirée organisée par l'AFP pour fêter les 70 ans de l'agence. L'occasion rêvée pour le FN de faire sa place  au milieu d'autres responsables politiques de la majorité comme de l'opposition.

La présidente du Front national a beau critiquer "l'UMPS" et les médias à longueur de temps, Marine Le Pen s'est rendue lundi soir au palais Brogniard à l'occasion des 70 ans de l'Agence France Presse (AFP). "Je suis toujours polie. Quand on m'invite à un anniversaire, je ne vois aucune raison pour ne pas venir", a-t-elle expliqué sur RTL. Marine Le Pen s'est même prêtée à l'exercice du photocall, comme en témoigne le tweet d'un participant à la soirée.

Le Pen et Dati se sont saluées

Des responsables politiques de la majorité comme de l'opposition ainsi que de nombreuses personnalités appartenant au monde des médias, de la culture, de l'économie et du social ou à celui des sports étaient présents à cette soirée. Marine Le Pen a ainsi salué l'UMP Rachida Dati. "On est dans une démocratie", s'est presque justifié auprès de RTL l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

"À l'inverse des manifestations, où l'on n'a pas besoin d'invitation, elle a dû recevoir un carton d'invitation", a ironisé Claude Bartolone en référence à l'absence de Marine Le Pen à la marche du 11 janvier. L'eurodéputée frontiste était accompagnée du vice-président du parti, Florian Philippot.

Marine Le Pen a aussi pu écouter le discours de François Hollande dans lequel il a défendu la liberté d'expression et réagi aux manifestations contre les caricatures de Mahomet. "Nous n'insultons personne lorsque nous défendons nos idées, lorsque nous proclamons la liberté, au contraire, nous respectons toutes celles et tous ceux à qui nos idées s'adressent pour les faire partager", a lancé le chef de l'Etat.

K. L.