BFMTV

FN: après le lancement de son forum, Philippot accusé de la jouer solo

Florian Philippot poursuit son chemin avec son association Les Patriotes.

Florian Philippot poursuit son chemin avec son association Les Patriotes. - Sébastien Bozon - AFP

Alors que le Front national est en plein travail de refondation, son vice-président en charge de la communication a lancé l'Agora des Patriotes, destinée à favoriser les échanges avec les adhérents de son association.

Dans la dernière vidéo publiée sur son compte Youtube, Florian Philippot annonce la création de deux nouveaux modules sur le site de son association Les Patriotes. Y figurent désormais un onglet présentant les thèmes sur lesquels ce mouvement lancé en parallèle du FN travaille, ainsi qu'un forum destiné à ses adhérents et intitulé "L'Agora des Patriotes". Ce dernier outil est destiné à favoriser les échanges avec les adhérents sur l'ensemble des thèmes du moment, et les résultats des travaux et des consultations doivent être publiés en novembre.

Si elles peuvent sembler anecdotiques, ces nouveautés passent mal auprès d'un certain nombre de membres du Front national, dont Florian Philippot est toujours le vice-président en charge de la stratégie et de la communication. Dans la vidéo, il n'est à aucun moment question du Front national, dont le nom n'apparaît nulle part. Déjà accusé de la jouer solo au moment où il a lancé cette association, Florian Philippot s'attire de nouvelles critiques.

"Des espaces d'échanges existent déjà"

Notamment de la part de Nicolas Bay, le secrétaire général du parti d'extrême-droite, qui s'étonne de cette initiative dans les colonnes du Figaro.

"Des espaces d'échange existent déjà en interne, au sein des fédérations notamment, et Marine elle-même répond régulièrement aux adhérents et sympathisants via des directs sur Facebook. Ce qui est étonnant, c'est que certains veuillent lancer des réflexions à côté, même en dehors du mouvement, alors que nous sommes dans une intense période de débats et réflexions interne initiée par Marine - avec le séminaire, puis le questionnaire, et le congrès qui arrive", explique-t-il au quotidien.

Le parti traverse en effet une période charnière puisqu'il prépare la consultation des adhérents, qui déterminera le travail de refondation promis par Marine Le Pen au moment de sa défaite à la présidentielle. En creux, Florian Philippot est accusé de ne pas s'investir assez dans ce travail propre au Front national.

Pour Nicolas Bay, il est "dommage que ceux qui veulent mener cette réflexion à l'extérieur n'interviennent pas davantage, ne s'impliquent pas pleinement dans les instances du FN et le débat interne".

Charlie Vandekerkhove