BFMTV

François de Rugy, attaqué par François Ruffin dans une vidéo, compare le député à un "fasciste"

François de Rugy a comparé François Ruffin à "un fasciste" qui "n'accepte pas la contradiction", ce dimanche, sur notre plateau.

François de Rugy contre-attaque. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, invité de BFM Politique ce dimanche, a réagi à la récente vidéo du député de la Somme François Ruffin, dans laquelle il est attaqué pour son action politique. 

"Lui pendant qu'il faisait des films il y a dix ans, un journal, moi je m'occupais déjà d'écologie, j'étais adjoint du maire de Nantes. Je me coltinais déjà la réalité du changement pour les transports en commun, pour le réaménagement des villes en faveur des zones piétonnes et des pistes cyclables. Je l'assume et j'en suis fier", a affirmé le ministre sur notre antenne.

Réagissant toujours à cette vidéo postée samedi, il a comparé ensuite François Ruffin à "un fasciste".

"Il m'attaque sur mon nom. Il a dit 'c'est l'écologie des châteaux', il prend un air... Il me fait penser à un fasciste. Les fascistes se comportent comme ça. Ils discréditent les gens qui ne pensent pas comme eux au lieu de débattre, au lieu d'accepter la contradiction. Monsieur Ruffin transpire la haine de l'autre. (...) Il fait des vidéos toutes les semaines. Vous savez qui faisait ça avant? Jean-Marie Le Pen, qui faisait des petites vidéos où il se mettait en scène", s'est-il agacé. 

"Un professionnel de la politique"

Dans la vidéo hebdomadaire qu'il poste sur sa chaîne Youtube, François Ruffin a abordé les critiques qui lui sont régulièrement faites dans l'hémicycle: "Ca fait deux ans que je suis dans l'hémicycle, ça fait deux ans qu'on me dit 'Vous faites du cinéma Monsieur Ruffin, vous vous croyez dans un film, vous tournez des films'".

Une accusation similaire a, ainsi, été formulée mercredi par le ministre de la Transition écologique et solidaire sur Twitter, après une autre vidéo du député de la Somme au cours de laquelle il reproche aux ministres de se déplacer en voiture en pleine canicule et de laisser les moteurs tourner devant l'Assemblée nationale.

"J'ai fait un journal, j'ai fait sept ans d'émissions de radio, j'ai fait une vingtaine de bouquins, j'ai fait deux films, pendant que De Rugy il a fait quoi? Professionnel de la politique, politicaillon à la noix. Une énergie alternative, tu sais ce que ça serait? C’est chaque fois que de Rugy retourne sa veste. Là, ça crée de l’énergie, c’est mieux que les éoliennes. Si l’incarnation de l’écologie dans ce pays c’est de Rugy, c’est évident que tu rends l’écologie anti-populaire. Avec son côté aristocratique ‘le château descend pour vous expliquer comment on va faire de l’écologie dans ce pays'", s'est exclamé François Ruffin. 

Clément Boutin