BFMTV

Clémentine Autain: "La France trie les migrants"

Cette semaine l'hebdomadaire L'Obs place Emmanuel Macron au milieu de barbelés. "Oui, cette une caractérise la politique décidée par le président de la République", juge la députée LFI de Seine-Saint-Denis.

"La France a une politique consistant à trier les migrants et ne pas accueillir les réfugiés qui fuient la guerre", a fustigé Clémentine Autain, députée la France insoumise de Seine-Saint-Denis, jeudi sur BFMTV et RMC. Le problème réside dans une circulaire du ministère de l'Intérieur sur le recensement des migrants. Ce texte est présenté comme le moyen de connaître les publics hébergés et de les orienter en fonction de leur situation (réfugiés, déboutés...).

Mais il "autorise, sans base légale, des équipes relevant du ministère de l'Intérieur à pénétrer dans des centres d'hébergement protégés pour y réaliser des contrôles", ont accusé les associations dans un communiqué commun. Elles ont déposé un recours devant le Conseil d'Etat et sont reçues ce jeudi par le Premier ministre Edouard Philippe.

"Simplifier le droit d'accueil"

Cette semaine l'hebdomadaire L'Obs place Emmanuel Macron au milieu de barbelés. "Oui, cette une caractérise la politique décidée par le président de la République", a jugé Clémentine Autain qui estime que "nous pouvons faire mieux que simplement donner des papiers à quelques dizaines de milliers de personnes (...) Nous [avec la France insoumise] défendons une logique qui vise à simplifier le droit d'accueil."

"Le budget de l'aide au développement de ce gouvernement baisse. Le président s'était engagé à ce qu'il soit de 0,7% du PIB, on n'est même pas à 0,55%", pointe-t-elle.

S. A.