BFMTV

Robert Ménard réclame une "commission de discipline" pour Jean-Marie Le Pen

BFMTV

Robert Ménard, le maire de Béziers soutenu par le Front national, a réagi ce mercredi aux propos "monstrueux et moralement condamnables" de Jean-Marie Le Pen dans Rivarol.

"Le minimum serait de voir Jean-Marie Le Pen passer devant la commission de discipline" du parti a-t-il estimé sur BFMTV avant d'ajouter que "c'est peut-être l'occasion historique de mettre Jean-Marie Le Pen hors des rangs du FN".

"Ce sont des propos accablants. On ne peut même pas dire que ce sont les propos d'un vieux monsieur qui perdrait un peu la tête et qui dirait des choses qu'il ne pense pas. je crains que Jean-Marie Le Pen dise exactement ce qu'il pense", a jugé l'édile de la cité biterroise qui a analysé que "paradoxalement, cela pourrait même être une chance pour le Front national". "C'est l'occasion ou jamais de montrer que le tournant qu'incarne Marine le Pen va jusqu'au bout", a-t-il développé.

"Sans rentrer dans la psychanalyse de bazar qui consisterait à dire qu'il est temps de tuer le père pour Marine Le Pen, il est temps, et c'est peut-être une occasion historique pour le Front national, de mettre hors de ses rangs un certain nombre de gens à commencer par Jean-Marie Le Pen", selon l'ancien secrétaire général de Reporter Sans Frontières.

Robert Ménard a ajouté qu'il était "invraisemblable" à ses yeux que Jean-Marie Le Pen représente le FN aux élections régionales.

A. D.