BFMTV

Marine Le Pen sur son père: "La page est tournée, ce serait bien qu'il l'admette"

Marine Le Pen invitée de BFMTV le 25 février 2018

Marine Le Pen invitée de BFMTV le 25 février 2018 - BFMTV

La page Jean-Marie Le Pen "est fermée dans mon esprit", a déclaré ce dimanche Marine Le Pen sur BFM Politique. "Je crois qu'elle est fermée dans l'esprit des adhérents du Front national. Ce serait bien qu'il l'admette."

Marine Le Pen, invitée ce dimanche sur BFM Politique, a évoqué les mémoires de son père. Jean-Marie Le Pen, exclu du parti d'extrême droite mais maintenu par la justice président d'honneur, publie dans quelques jours le premier tome. Mais elle a refusé de "commenter son livre".

"C'est l'histoire d'un personnage qui a compté, un personnage qui a traversé la 3e, la 4e, la 5e (Républiques, NDLR) et qui a compté dans la vie politique", a déclaré la députée du Pas-de-Calais.

"C'est un morceau d'histoire" 

Jean-Marie Le Pen y livre à nouveau son point de vue sur l'Histoire de la France au XXe siècle. Il maintient ses propos positifs sur le maréchal Pétain, égratigne le général De Gaulle et minimise les pratiques de tortures employées par l'armée française en Algérie. 

"Je vais les lire même si je ne suis pas sûre d'apprendre grand chose car je connais quand même assez bien sa vie. C'est intéressant, c'est un morceau d'histoire", a déclaré la présidente du FN.

"Ça prouve que je l'ai ennuyé très tôt"

Concernant le passage, à la fin de son livre, dans lequel il évoque Marine Le Pen -"J'ai pitié d'elle", écrit-il- la présidente du Front national n'a pas souhaité "rentrer dans ce type de considération". Dans un entretien accordé au Point, Jean-Marie Le Pen a déjà déclaré avoir "un peu honte du comportement de sa fille".

"Son livre s'arrête en 1972, j'avais 4 ans à l'époque. Donc à 4 ans déjà il avait pitié de moi, ça prouve que je l'ai ennuyé très tôt, très jeune. Pour moi la page est tournée, politiquement la page est tournée. Elle est fermée dans mon esprit, je crois qu'elle est fermée dans l'esprit des adhérents du Front national. Ce serait bien qu'il l'admette."

Jean-Marie Le Pen a menacé de se rendre au congrès du FN, qui aura lieu les 10 et 11 mars prochains à Lille, en recourant à "la force publique". Le parti a fait savoir qu'il lui en interdirait l'accès. Le congrès, qui veut acter la "refondation" du parti, devrait supprimer le poste de président d'honneur.

dossier :

Marine Le Pen

C.H.A.