BFMTV

"Fichage" d'élèves à Béziers: Ménard dans les locaux de la police pour y être entendu

BFMTV

Robert Ménard, maire de Béziers élu avec le soutien du FN, est arrivé ce mercredi dans les locaux de la police où il doit être entendu mercredi par la police sur le fichage des élèves musulmans dans sa commune, une initiative condamnée jusqu'au plus haut sommet de l'Etat. L'édile sera entendu par le SRPJ à Montpellier, selon une source judiciaire qui n'a pas précisé l'heure de cette audition dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le procureur de Béziers pour "tenue illégale de fichiers en raison de l'origine ethnique". D'après iTélé, son audition doit avoir lieu à 9h30.

Il y a "64,6%" d'élèves de confession musulmane dans les école publiques de Béziers, a lancé Robert Ménard lundi soir sur France 2 au cours de l'émission Mots Croisés, qui portait sur la crise au sein du FN, sans d'abord fournir aucune explication sur l'origine de ce chiffre. "Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de le dire, le maire a, classe par classe, les noms des enfants. Je sais que je n'ai pas le droit de le faire. Pardon de le dire, les prénoms disent les confessions. Dire l'inverse, c'est nier l'évidence", a répondu Robert Ménard en fin d'émission à un internaute qui s'interrogeait sur ce pourcentage.

la rédaction avec AFP