BFMTV

Européennes: Jordan Bardella tient la corde pour être tête de liste du RN

Jordan Bardella en novembre 2015.

Jordan Bardella en novembre 2015. - Joël Saget - AFP

Agé seulement de 23 ans, Jordan Bardella pourrait être la tête de liste du Rassemblement national aux élections de mai prochain.

Né en 1995, Jordan Bardella pourrait devenir dans quelques mois le plus jeune député européen de l'histoire. Selon nos informations, le conseiller régional d'Ile-de-France, à la tête de Génération nation, la branche jeunesse du Rassemblement national (RN) serait le mieux placé pour devenir la tête de liste du parti aux prochaines élections européennes, qui se tiendront en mai 2019. 

Un vote le 7 janvier

Celui qui avait adhéré au Front national à l'âge de 16 ans, puis en est devenu l'un des porte-parole en 2017, après le départ de Florian Philippot, pourrait être le choix de Marine Le Pen pour incarner le parti au Parlement européen. Son nom revient régulièrement, comme longtemps est revenu celui de Nicolas Bay, autre choix possible pour le Rassemblement national. 

Toutefois, rien n'est encore acté, et ce choix de tête de liste n'est pas encore officiel. Un Bureau exécutif se tenait ce lundi matin à 9h30, mais selon plusieurs participants la question n'est pas été mise sur la table. Elle devrait être tranchée lors de la prochaine réunion du Bureau exécutif du RN, le 7 janvier, et fera l'objet d'un vote. 

Le bon élève du RN

Jordan Bardella apparaît aujourd'hui comme le bon élève du parti. Le très jeune conseiller francilien s'est rapproché de Marine Le Pen depuis qu'il est devenu porte-parole du RN, et se dit "mariniste de chez mariniste". 

"Avant il était philippotiste, il est là où il faut être à l’instant T", raille un cadre du parti auprès de BFMTV qui reconnaît cependant que le jeune homme "est plutôt sympathique, et que parmi les nouvelles têtes poussées, il fait partie de ceux qui ont émergé".
"C'est clairement Bardella qui répond le mieux à ce que souhaite Marine", estime encore un cadre du RN. "Une tête de liste qui n’ait pas trop de poids, de visibilité. L’idée est que la tête de liste s’efface derrière elle".

Pour Marine Le Pen, Bardella incarne "la jeunesse" et "une fibre sociale"

Selon Marine Le Pen, pour peser dans ce scrutin, transformé en vote national, "la tête de liste doit incarner quelque chose". En privé, la dirigeante explique que "Louis Aliot, s'il avait été tête de liste, aurait incarné la ruralité. Nicolas Bay, lui, incarne la compétence européenne", détaille l'ancienne candidate à la présidentielle. Et le favori du moment, Jordan Bardella? "Il est évident qu’il incarne deux choses: D’abord l’avenir, et dans un débat européen la question sera 'quelle Europe pour demain?'. Et il a incontestablement cette fibre sociale, il est politiquement très proche de moi", explique Marine Le Pen, qui estime qu'il a une "bonne connaissance des quartiers populaires". "C'est un travailleur", tranche-t-elle. 

Convention à la Mutualité

Le nom de la tête de liste doit être dévoilé le 13 janvier, lors d'un discours de Marine Le Pen, qu'elle doit prononcer devant ses troupes. Pour cela, elle a choisi de faire sa convention à la Mutualité, à Paris, salle symbolique du militantisme de gauche. 

Selon un sondage Ifop publié la semaine dernière, le Rassemblement national est en tête des intentions de vote pour les Européennes, devançant largement La République en marche. Il aurait ainsi obtenu 24% des voix, contre 18% pour le parti présidentiel, si le vote avait eu lieu ce dimanche. 

Agathe Lambret avec A.S.