BFMTV

Noël Mamère quitte EELV

Noël Mamère quitte Europe Ecologie - Les Verts.

Noël Mamère quitte Europe Ecologie - Les Verts. - -

Le député-maire de Bègles quitte Europe Ecologie - Les Verts, après de nombreux désaccords avec son parti.

Il met ses menaces à exécution. Noël Mamère, député-maire de Bègles (Gironde) et ancien candidat écologiste à la présidentielle de 2002, quitte Europe Ecologie - Les Verts, annonce-t-il dans Le Monde ce mercredi.

"Notre parti ne produit plus rien: il est prisonnier de ses calculs et de ses clans. Nous sommes devenus un syndicat d'élus. J'ai l'impression d'un sur place qui nuit au rôle que nous pouvons jouer dans la société", accuse-t-il.

Le départ de Pascal Durand "choque" Mamère

Ce nouveau coup d'éclat intervient le jour de l'adoption en Conseil des ministres du projet de loi de finances 2014 que Noël Mamère avait appelé à ne pas voter, et deux jours après que Pascal Durand a annoncé qu'il ne représenterait pas à la tête d'EELV.

Un départ que n'accepte pas Noël Mamère. "Pascal Durand est une variable d'ajustement (...) La manière dont il a été traité est humiliante. Ça me choque et je n'aime pas ces méthodes", explique l'ancien candidat à la présidentielle de 2002.

Dans son viseur: ceux qu'il appelle "la firme": Cécile Duflot et ses amis. Même si Cécile Duflot est une bonne ministre, elle n'a pas lâché la direction des Verts. Mais ces derniers ne se sont pas créés pour être soumis au bon vouloir d'un clan."

Noël Mamère indique toutefois qu'il souhaite rester au sein du groupe écologistes à l'Assemblée nationale.

"Une décision regrettable", selon de Rugy

François de Rugy, le président du groupe EELV à l'Assemblée, voit dans la décision de Noël Mamère "une décision regrettable. Mais c'est le fruit d'un cheminement personnel, ce n'est pas un mouvement collectif, a-t-il affirmé sur BFMTV.

"On est habitués aux déclarations tonitruantes de Noël Mamère, a-t-il poursuivi, ce sont des déclarations personnelles et souvent excessives. Il a été élu sur la base d'un accord avec le PS en juin 2012 mais critique le travail d'EELV sur la stratégie collective de travailler avec le gouvernement. Et puis il annonce qu'il va rester dans le groupe écologiste à l'Assemblée, ce qui prouve qu'il se sent toujours écologiste. Moi, je vais continuer à travailler à l'Assemblée avec Noël Mamère sur les projets de loi."

V.D. et A.K.