BFMTV

Île-de-France: Cosse (EELV) trouve "pathétique" la création d'un groupe écologiste dissident

BFMTV

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), a jugé "pathétique" la création d'un groupe écologiste dissident au conseil régional d'Ile-de-France autour de Jean-Vincent Placé, alors qu'il n'y a eu "aucun désaccord politique" dans le groupe.

"Jean-Vincent Placé a fait le choix de quitter le parti, il l'a fait avec des désaccords avec le parti. Ce qui m'étonne c'est que la seule expression politique de ce désaccord est qu'il cherche à partir d'un groupe d'élus qui n'a eu aucun désaccord en cinq ans sur des centaines voire des milliers de votes", a déclaré Emmanuelle Cosse, à l'exception de la question des jeux Olympiques de 2024 "mais qui n'était pas un sujet de rupture entre nous".

"Aujourd'hui nous avons des amis et des camarades qui vont peut-être faire le choix de quitter ce groupe (de 51 élus, ndlr) alors qu'ils n'ont aucun désaccord politique avec ce groupe", a insisté Emmanuelle Cosse qui "pense que cette petite démarche politicienne n'est bonne certainement pas pour eux, pas bonne pour l'image qu'ils donnent de leur mandat et du bilan". "A trois jours de la dernière séance régionale (jeudi), où je vais présenter un plan d'urgence pour venir en aide aux réfugiés, je trouve ça un peu pathétique et pas du tout à la hauteur des enjeux (...) c'est dans ces moments-là que je peux comprendre que des gens s'éloignent aussi de la politique".

la rédaction avec AFP