BFMTV

Estrosi appelle Sarkozy à prendre la direction de l'UMP

Christian Estrosi en appelle à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017.

Christian Estrosi en appelle à Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017. - BFMTV

Invité de BFM Politique dimanche, le député-maire de Nice affirme que Nicolas Sarkoy est "le seul à pouvoir rassembler son parti" en vue de la présidentielle de 2017.

Pour Christian Estrosi, il est le seul recours. Dimanche dans BFM Politique, le député-maire de Nice a appelé "solennellement" Nicolas Sarkozy à "prendre la direction de l'UMP", en vue de la présidentielle de 2017.

"Il reste une autorité morale dont l'ombre plane sur l'UMP. C'est le mieux placé pour permettre de reconstruire quelque chose en France", affirme-t-il. L'ancien président est, pour Christian Estrosi, celui qui est capable de rassembler les cadres du parti... même François Fillon, devenu son meilleur ennemi. 

"En cas de dissolution, l'UMP ne se dérobera pas"

Quant à sa position personnelle, Christian Estrosi est clair: même si Nicolas Sarkozy ne se présente pas, il l'affirme: "je ne serai pas candidat à la présidence de l'UMP". L'ancien président a donc tous ses suffrages, même si Christian Estrosi précise que son soutien "sera un soutien vigilant. J'ai aussi un certain nombre d'idées pour le pays".

Et surtout, selon lui, Nicolas Sarkozy doit "faire son autopsie". Terme que Christian Estrosi précisera plus tard sur Twitter: "chacun aura compris que je parlais d'autocritique et pas d'autopsie!"

L'ancien ministre de l'Industrie insiste: s'il appelle de ses voeux le retour de Nicolas Sarkozy, c'est parce que, pour lui, le pays traverse "une crise politique et une crise morale". Face à ce constat, il appelle François Hollande à la "dissolution" de l'Assemblée nationale. Et l'UMP "ne se dérobera pas", prévient-il.

A. K.