BFMTV

Sarkozy se prononcera "avant le 30 septembre", selon Franck Louvrier

Nicolas Sarkozy lors d'un meeting de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet en février 2014 à Paris

Nicolas Sarkozy lors d'un meeting de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet en février 2014 à Paris - Joël Saget - AFP

Dans un entretien accordé à Presse-Océan, l'ami et proche conseiller de l'ancien chef d'Etat, affirme qu'il se donne "encore un peu de temps" avant de faire connaître sa décision sur un éventuel retour en politique.

Bientôt la fin du suspense? Si Nicolas Sarkozy "se donne encore un peu de temps pour mûrir sa décision" de revenir en politique ", il devrait la faire connaître avant le 30 septembre", assure Franck Louvrier, un de ses plus proches conseillers et ami, dans un entretien publié samedi dans Presse-Océan.

Selon Franck Louvrier, "être candidat à la présidence de l'UMP, c'est aussi être candidat à l'élection présidentielle (...) Sa décision mûrit et il décidera alors de la forme qu'il donnera à son annonce".

Sarkozy, "ennemi numéro 1 de Marine Le Pen"

"De mon point de vue, Nicolas Sarkozy est le seul à pouvoir rassembler le pays face à la montée des extrêmes. En 2012, seul contre tous, il a rassemblé 19 millions de Français", ajoute Louvrier.

"Le meilleur allié de Marine le Pen, c'est la gauche et elle ne s'y trompe pas. Le premier ennemi de Marine le Pen, c'est Nicolas Sarkozy car s'il est candidat, elle risque de ne pas passer...", estime-t-il.

Les concurrents tablent sur les "affaires"

Interrogé sur ses concurrents potentiels, notamment François Fillon, selon Franck Louvrier, ces derniers tablent sur les "affaires" pour empêcher Nicolas Sarkozy de revenir.

La rumeur d'un retour imminent de Nicolas Sarkozy en politique a enflé avec la crise politique de la rentrée, au point qu'observateurs comme acteurs politiques s'interrogent désormais principalement sur la date et la forme de l'annonce de ce retour.

M.G. avec AFP