BFMTV

Épinglé pour un "oubli" dans sa déclaration d'intérêts, Delevoye démissionne de ses fonctions dans le monde des assurances

Jean-Paul Delevoye

Jean-Paul Delevoye - Philippe LOPEZ / AFP

Haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye a démissionné ce lundi de ses fonctions d'administrateur de l'IFPASS "pour clore toute cette polémique", certains voyant dans ses différentes activités un possible conflit d'intérêts.

Après avoir "oublié" de déclarer ses fonctions d'administrateur dans un institut de formation dans les assurances (Ifpass) dans sa déclaration d'intérêts publiée samedi, le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye a décidé de démissionner de ce poste ce lundi.

Cet "oubli", qui posait la question d'un possible conflit d'intérêts pour celui qui dirige la réforme des retraites, avait suscité de nombreuses réactions. La porte-parole de LaREM Aurore Bergé a reconnu sur BFMTV que l'oubli de Jean-Paul Delevoye est "maladroit" car "la confiance nécessite énormément de transparence", mais ajouté qu'il allait démissionner de cette fonction d'administrateur, ce qui "clarifiera les choses".

"Pour clore toute cette polémique"

Jean-Paul Delevoye a finalement décidé de démissionner de son activité à l'Ifpass ce lundi matin.

"Depuis ma nomination en tant que Haut-Commissaire à la réforme des retraites en octobre 2017 puis Haut-Commissaire aux retraites en novembre 2019, je n’ai assisté qu’à 3 conseils d’administration, ma dernière participation remontant au 4 décembre 2018. Pour clore toute polémique, j’ai démissionné ce matin de mes fonctions d’administrateur de l’Ifpass, cette démission prenant effet immédiatement.", a-t-il annoncé dans un communiqué. 
Alexandra Jaegy