BFMTV

Emmanuel Macron rejette l'idée de bâtir une coalition avec le PS ou LR pour construire une majorité

Emmanuel Macron, le 21 novembre 2016.

Emmanuel Macron, le 21 novembre 2016. - Jean-Christophe Verhaegen - AFP

Dans une interview accordée au Figaro, Emmanuel Macron a écarté l'idée de bâtir une majorité sur une coalition avec le Parti socialiste ou "Les Républicains".

S'il venait à être élu président de la République, Emmanuel Macron compte bien décrocher une majorité absolue avec ses troupes aux législatives. C'est, ce qu'il vient de déclarer au Figaro au cours d'un entretien. "L'objectif que je fixe est donc clair: obtenir aux législatives une majorité absolue qui soit une majorité présidentielle", explique-t-il. 

Une étiquette encore à déterminer

Si des doutes ont été soulevés autour de la capacité de sa formation à faire cavalier seul pour prendre un nombre suffisant de sièges à l'Assemblée nationale, le fondateur d' "En marche!" a voulu se montrer optimiste sur la question, toujours dans l'éventualité d'une victoire à la présidentielle au préalable: "Il y a quand même des constances bien établies dans la Ve République, notamment celle qui veut qu'à six semaines d'intervalle il n'est jamais arrivé que les électeurs se déjugent". En revanche, le candidat a nettement balayé la possibilité de s'appuyer sur l'un ou l'autre des grands appareils dans le cadre d'une coalition: "Il n'y aura pas de coalition avec les deux grands partis existants, ni avec LR ni avec le PS."

Quant à l'étiquette portée par cette hypothétique "majorité présidentielle", Emmanuel Macron n'a pas tranché: "On en définira le terme précis mais ça ne s'appellera pas forcément uniquement 'En marche !'",glisse-t-il dans Le Figaro

R.V.