BFMTV

Voeux de Hollande: mise en scène millimétrée à l'Elysée

François Hollande présentera ses voeux depuis son bureau de l'Elysée.

François Hollande présentera ses voeux depuis son bureau de l'Elysée. - BFMTV

Pour la troisième fois, François Hollande va présenter ses voeux aux Français. Après la salle des fêtes de l'Elysée en 2012, un décor virtuel en 2013, il le fera depuis son bureau présidentiel.

Du fond, on connait déjà à peu prêt tout. Ces troisièmes voeux présidentiels, depuis l'élection de François Hollande, seront "combatifs". Le chef de l'Etat jettera un "regard rétrospectif" sur l'année qui vient de s'écouler avec dans le viseur l'année à venir et les avancées de sa politique, les réformes, le pacte de responsabilité ou encore la loi Macron. 

Mais sur la forme, François Hollande retourne aux fondamentaux. Après la salle des fêtes de l'Elysée en 2012, et le décor virtuel avec le palais présidentiel en fond en 2013, il a choisi d'être assis derrière son bureau pour adresser ses voeux au Français, comme un certain François Mitterrand en 1994 lors de son dernier exercice de ce genre. "Le souhait du président était de changer par rapport aux autres années et d'être au travail dans son bureau, c'est vraiment son idée", confie Jérôme Revon, le réalisateur de l'allocution enregistrée en fin d 'après-midi, et diffusée à 20 heures 

Un président au travail

Au cours des derniers jours, aucun détail de cette mise en scène n'a pu échapper aux observateurs, alors que l'Elysée a manifestement orchestré sa communication, faisant fuiter des informations et entrer les journalistes pour montrer les derniers préparatifs. Une façon de laisser peu de place aux surprises et une manière aussi de se concentrer sur le fond plutôt que sur la forme.

"On règle chaque détail parce qu'on va aller nous reprocher l'horloge, un livre, il y a des émissions qui vont faire des zooms sur la montre... on essaie de faire attention à tout ça", détaille le réalisateur.

Le message de ce 31 décembre est donc clair: c'est là qu'il passe la majorité de son temps, qu'il prend des décisions. C'est un président au travail. Car François Hollande y croit encore, sa politique peut fonctionner. "Il faut mettre un cou de collier, cela peut encore marcher", a confié le chef de l'Etat à son entourage. 

Laisser les Français entrer dans l'Elysée

Pour faire passer son message, le président de la République a largement préparé son allocution. Une dernière apparition publique mercredi, un Noël en famille et un agenda allégé. Pour la journée de lundi, un seul rendez-vous était programmé avec le député Richard Ferrand pour discuter de la loi Macron, dont il sera le rapporteur. 

François Hollande va alors laisser une nouvelle fois les Français entrer dans son intimité. Vendredi, c'est son conseiller en communication, Gaspard Gantzer, qui publiait une photo du jeune labrador de François Hollande. Un petit chiot, prénommé Philae, offert par le Canada, étalé sur le sol du palais présidentiel, sous les yeux d'un président amusé.

J.C. avec Adrien Gindre