BFMTV

Valérie Trierweiler pistée par "La Manif pour tous" à Genève

Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler - -

Valérie Trierweiler doit intervenir devant le Conseil des Droits de l'Homme pour défendre la cause des femmes violées en République démocratique du Congo.

La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, qui doit participer jeudi à la 23e session du Conseil des Droits de l'Homme à Genève, va recevoir un accueil particulier de Français habitant en Suisse au lendemain du premier mariage homosexuel célébré en France.

"En tant que citoyens français établis en Suisse, nous nous réjouissons de l'engagement de notre pays dans la lutte pour le respect des droits de l'Homme dans le monde", souligne un communiqué de la Manif pour tous en Suisse.

En tant qu'"ambassadrice" de la Fondation France-Libertés, Valérie Trierweiler doit intervenir devant le Conseil pour défendre la cause des femmes violées en République démocratique du Congo.

"Un courrier de protestation".

"Nous sommes donc particulièrement honorés de voir Madame Trierweiler intervenir sur ce sujet devant le Conseil des droits de l'Homme", écrit dans un communiqié le collectif la Manif pour tous. "Toutefois, nous souhaitons interpeller Madame Trierweiler sur la situation dramatique des droits de l'Homme en France".

"Depuis plus de six mois, les arrestations politiques d'opposants se multiplient. Gardes à vue injustifiées, rafles de mères de famille, enfants, personnes âgées, sans motifs", affirme le communiqué. La Manif pour tous annonce qu'elle profitera de la présence de Valérie Trierweiler à Genève "pour lui remettre un courrier de protestation".


À LIRE AUSSI:

>> Valérie Trierweiler en visite au Mali

>> Valérie Trierweiler: combien coûte-t-elle à l'Etat?

S. A. avec AFP