BFMTV

Valérie Trierweiler: combien coûte-t-elle à l'Etat?

Valérie Trierweiler et Carla Burni-Sarkozy lors de la cérémonie de passation de pouvoirs à l'Elysée, le 15 mai 2012.

Valérie Trierweiler et Carla Burni-Sarkozy lors de la cérémonie de passation de pouvoirs à l'Elysée, le 15 mai 2012. - -

SUR LES INTERNETS - Dans une réponse à un député UMP, les services du Premier ministre indiquent que cinq collaborateurs sont affectés à Valérie Trierweiler. Moins qu’à l’époque de Carla Bruni-Sarkozy.

Carla Bruni-Sarkozy coûtait plus cher à l’Etat français que Valérie Trierweiler. C’est le constat des services du premier Ministre, dans une réponse adressée à la question du député UMP Guillaume Larrivé, repérée par Le Lab.

Le 12 mars dernier, l’élu de l’Yonne s’interrogeait "sur le coût, pour les finances de l'État, des collaborateurs affectés au service de Madame Valérie Trierweiler". Matignon lui apporte la réponse dans le Journal Officiel du 30 avril 2013.

Valérie Trierweiler: 19.742 euros

Selon les services du Premier ministre, cinq collaborateurs sont affectés au service de la compagne de François Hollande: "deux agents contractuels et trois fonctionnaires mis à disposition de la Présidence de la République".

Total des rémunérations mensuelles nettes: 19.742 euros.

Carla Bruni-Sarkozy: 36.448 euros

"Mais les services de Jean-Marc Ayrault ont intentionnellement développé plus avant encore la réponse apportée à l’élu de l’Yonne", note Le Lab. Sans nommer directement Carla Bruni-Sarkozy, ils indiquent "à titre de comparaison", le nombre de collaborateurs affectés au service de la Premiere Dame en janvier 2012.

La compagne de Nicolas Sarkozy disposait elle de huit collaborateurs, "pour une rémunération mensuelle nette globale de 36.448 euros".

Le site internet de Carla Bruni: 25.714 euros

A cela s’ajoutent également d’autres factures. Matignon indique que chaque mois "deux prestataires externes assura(ient) pour la Première Dame la gestion d'un site Internet". Montant: 25.714 euros, "soit une dépense mensuelle totale de plus de 60.000 euros", concluent les services du Premier ministre. Valérie Trierweiler, elle, dispose d'une page sur le site de l’Elysée.
Source: Lelab.europe1.fr

Mathieu Dehlinger