BFMTV

Quand François Hollande s'imagine nommer Nicolas Sarkozy à Matignon

François Hollande a ironisé sur la possibilité de nommer Nicolas Sarkozy comme Premier ministre.

François Hollande a ironisé sur la possibilité de nommer Nicolas Sarkozy comme Premier ministre. - Yoan Valat - AFP

Nicolas Sarkozy, Premier ministre, la dernière blague de François Hollande. Après l'utilisation de l'article 49.3 pour faire adopter la loi Travail, les députés frondeurs ont tenté de déposer une motion de censure contre le gouvernement issu de leur majorité. Une tentative qui, si elle avait abouti, aurait pousser ce dernier à démissionner. Ce qui a inspiré le président de la République.

D'après Le Canard enchaîné, après avoir appris qu'il manquait deux signatures pour le dépôt de la motion de censure de la gauche, François Hollande aurait poussé un ouf de soulagement à sa manière, c'est-à-dire en lançant une petite blague dont il a le secret.

"On a failli se retrouver avec Sarkozy à Matignon", aurait ironisé le chef de l'Etat.

Sans la motion de gauche, le gouvernement aurait pu être censuré par l'opposition. Restait à convaincre les frondeurs de s'allier aux députés de droite pour renverser Manuel Valls et ses collègues. Dans ce scénario fictif, le président de la République n'aurait eu que pour seul choix de nommer comme Premier ministre le chef de l'opposition... le président des Républicains, Nicolas Sarkozy.

Jamais un locataire de l'Elysée ne s'est installé à Matignon. Pas de quoi effrayer Christophe Girard, le maire socialiste du IVe arrondissement de Paris, qui avait déjà "songé" à cette hypothèse en février dernier. "Ai fait un songe : @fhollande dissout @AssembleeNat . La droite remporte les élections, @NicolasSarkozy devient Premier Ministre", expliquait-il sur Twitter, comme l'avait repéré Le Lab.

J.C.