BFMTV

Nicolas Sarkozy à Toulon : l'UMP salue le discours, la gauche le critique

-

- - -

Les réactions politiques ont été nombreuses après le discours de Nicolas Sarkozy à Toulon. Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon, président du Front de gauche, Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, ou encore Marine Le Pen pour le Front national ont fait part de leurs impressions.

Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste a déclaré que "nous n'avons pas eu un président à la hauteur de la situation". Pour Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, ce discours n'était qu'"un disque rayé" d'un "homme perdu et dépassé par la situation".

L'UMP salue, la gauche critique, et le Front national accuse

Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate à l'élection présidentielle, a estimé ce discours sur la crise annonçait "l'Europe à la schlag". Du côté de l’UMP, le secrétaire général Jean-François Copé, a salué un discours "de courage et de vérité". Selon lui, "ce discours contraste avec les errances que l'on entend du côté du PS dont la seule préoccupation est de nouer des accords électoraux au mépris des intérêts de la France". Enfin, pour Eva Joly, candidate d'Europe-Écologie-les Verts Nicolas Sarkozy avait jeudi "ressorti du frigidaire le même discours tout fait" qu'il y a trois ans à Toulon "sur la moralisation du capitalisme et les ravages de la dérégulation".