BFMTV

Libération des otages: "nous n'avons pas versé de rançon", affirme Hollande

François Hollande a réagi à la libération des otages français, ce vendredi matin, depuis l'Elysée.

François Hollande a réagi à la libération des otages français, ce vendredi matin, depuis l'Elysée. - -

Le président de la République a réagi à l'annonce de la libération de la famille Moulin-Fournier, enlevée au nord du Cameroun le 19 février dernier.

François Hollande a exprimé ce vendredi son "immense soulagement", son "immense fierté" pour la "bonne nouvelle" que constitue la libération des sept otages français enlevés le 19 février au Cameroun.

"Bonne nouvelle"

"Il y a un immense soulagement. Des otages capturés au Cameroun, emmenés au Nigeria ont été libérés. Je veux remercier toutes les autorités qui ont contribué à cette bonne nouvelle. Avec la France, les autorités du Cameroun et du Nigeria ont permis, à travers les contacts noués, d’obtenir la liberté pour cette famille", a ainsi déclaré le chef de l'Etat.

Le président de la République a ajouté qu'il avait eu au téléphone le père de cette famille, Tanguy Moulin-Fournier, et lui avait fait part de son "immense soulagement".

Interrogé par les journalistes à l'issue de sa déclaration, François Hollande affirmé que la France n'a "pas versé de rançon" pour obtenir la libération des otages.


A LIRE AUSSI: >> Otages: l'Elysée confirme la libération des Moulin-Fournier

A.S.